VOLTAIRE
(1694-1778)


François-Marie Arouet, dit Voltaire


«Cette belle vie remplie, cette existence si intellectuellement turbulente du XVIIIe siècle»
Gustave Flaubert, à propos de Voltaire, après sa visite à Ferney, Voyage en famille, avril-mai 1845.

_____________________.____________

Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas (1763)
«le meurtre de Calas, commis dans Toulouse avec le glaive de la justice, le 9 mars 1762»
 

Jean Calas, vicitime d'une justice pratiquant la torture légale

                        Les adieux de Calas à sa famille

Jean Calas est mort sous la roue, son fils Pierre banni, puis converti et enfermé.
On peut consulter les pièces du procès Calas réunies par Voltaire en 1762
et l'autre cas inventé de parricide pour cause de religion (Sirven).

 

 

La veuve de Calas demande la révision du procès.

La mère, ses deux filles et la servante.
La révision du procès, due à Voltaire, a poussé le Roi à renoncer à la Question,
mais pas avant le supplice du jeune Chevalier de La Barre,
mis sur la sellette c'est-à-dire torturé, et tué en 1766
pour crime de libre pensée, et, entre autres délits
de même acabit, pour avoir chanté une
chanson grivoise lue chez Rabelais.


Poème sur le désastre de Lisbonne

«Atomes tourmentés sur cet amas de boue
Que la mort engloutit et dont le sort se joue,
Mais atomes pensants, atomes dont les yeux,
Guidés par la pensée, ont mesuré les cieux;
Au sein de l'infini nous élançons notre être»


Micromégas

«Je révère la puissance éternelle; il ne m'appartient pas de la borner:
je n'affirme rien; je me contente de croire qu'il y a plus de choses possibles qu'on ne pense.»


Zadig

«Il rencontra en marchant un ermite dont la barbe blanche et vénérable lui descendait
jusqu'à la ceinture. Il tenait en main un livre qu'il lisait attentivement. Zadig s'arrêta,
et lui fit une profonde inclination. L'ermite le salua d'un air si noble et si doux que
Zadig eut la curiosité de l'entretenir. Il lui demanda quel livre il lisait. " C'est
le livre des destinées, dit l'ermite ; voulez-vous en lire quelque chose ? "
Il mit le livre dans les mains de Zadig qui, tout instruit qu'il était dans
plusieurs langues, ne put déchiffrer un seul caractère du livre.
Cela redoubla encore sa curiosité.»


Candide
«Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice, et le besoin.

Travaillons sans raisonner; c'est le seul moyen de rendre la vie supportable.
Il faut cultiver notre jardin.»

 

 
 

Voltaire appelait cette demeure : le château

Le "Château" situé à Ferney-Voltaire, où Voltaire a vécu,
a reçu des visiteurs de son vivant et d'autres après sa mort
Ce déiste a offert l'église à Dieu, mais de façon désintéressée.

 

 
 
 

Voltaire à  Ferney
Le patriarche de Ferney
vu par Chateaubriand ou par Flaubert
«Son esprit est partout, mais son coeur est ici»

 

 

Voltaire au Panthéon (à Paris)

Aux mânes de Voltaire
Les cendres de Voltaire
sont au Panthéon en face à face avec
Jean-Jacques Rousseau qu'il attaqua si durement,
réunis pour l'éternité dans une même reconnaissance.

 
Son oeuvre dans La Pléiade

Voltaire Foundation (Oxford)
La ressource voltairienne sur le Web


The Voltaire Society of America

L'autre ressource voltairienne sur le Web

 
Encyclopédie Voltaire des droits de l'homme
créée au Château de Ferney à
l'initiative de Robert
Badinter


La Société Voltaire

avec sa liste des oeuvres numérisées
(essentiellement par Gallica de la BNF)
Siège social : 26 grand-Rue à Ferney-Voltaire
dans le bâtiment du Théâtre de Voltaire


La Fondation Voltaire

sous l'égide de la Fondation de France
à Ferney, autour des thèmes chers à Voltaire,
liberté d'expression et droits de la personne humaine.

_____________________.____________

Liste (incomplète) des oeuvres de Voltaire


Sarcophage qui a transporté les mânes de Voltaire
au Panthéon, le 21 juillet 1792

  • Contes en vers et en prose. I ;
  • Contes en vers et en prose. II ;
  • Alzire, ou Les américains : tragédie
  • Candide, ou l'Optimisme
  • Collection complète des Oeuvres de Monsieur de Voltaire [ 17 tomes ], Amsterdam, 1764
  • Epîtres
  • Essay sur l'histoire générale et sur les moeurs et l'esprit des nations, depuis Charlemagne jusqu'à nous jours
  • Histoire de l'empire de Russie sous Pierre-le-Grand. T. 1
  • Histoire de l'empire de Russie sous Pierre-le-Grand. T. 2
  • Histoire du Parlement de Paris / seconde éd. rev., corr. et augm. par l'auteur
  • Irene
  • L'écossaise
  • L'homme aux quarante écus
  • L'orphelin de la Chine
  • La Bible enfin expliquée par plusieurs aumôniers de S.M.L.R.D.P.
  • La Henriade
  • La métaphysique de Neuton, ou Parallèle des sentiments de Neuton et de Leibnitz
  • La princesse de Babilone
  • La pucelle d'Orléans : poème divisé en quinze livres
  • La religion naturelle
  • La vie de Paris et de Versailles
  • Le fanatisme, ou Mahomet le prophète
  • Les lois de Minos
  • Lettres de M. de Voltaire à M. Palissot : avec les réponses, à l'occasion de la comédie des Philosophes
  • Lettres philosophiques
  • Mérope
  • Micromegas
  • Nanine
  • Oedipe
  • L'Oedipe : Nouvelle édition augmentée de ses dernières pièces de théâtre
  • Poème sur le désastre de Lisbonne
  • Précis du siècle de Louis XV
  • Tancrède
  • Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas
  • Zadig
"quand un écolier faisait une faute d’un certain genre,
on lui disait - Vous serez un vrai Rousseau."
(il s'agissait, alors, de Jean-Baptiste Rousseau)
Extrait de la vie de Voltaire par Desnoiresterres.
Les Lumières au Petit Panthéon du Web
les Lumières


Page d'accueil

Pierre Cohen-Bacrie

14 mars 2004

Courrier électronique
 

Francité