LES GRANDS ESPRITS


Du moins quelques uns ...

Martin Luther


Martin Luther

1483-1546


Le style incisif et vivant de la raison qui s'éveille.

Ses écrits numérisés

Martin Luther: le petit moine qui révolutionna l'Église.

«Out of love for the truth and the desire to bring it to light»
95 thèses contre les Indulgences (1517)
version originale latine


L'affaire des Indulgences du Grand Jubilé de l'an 2000

 
 

Léon X de Médicis, le pape qui condamna Luther au lieu de condamner les Indulgences.
Le Pape qui condamna Luther

peint accompagné de deux cardinaux
par Raphael, engagé avec Michel-Ange.
Léon X (Jean de Médicis), qui a repris la vente
des Indulgences, dues au génie inventif de Jules II
et qui devaient servir, entre autres, à la reconstruction
de St-Pierre de Rome. Les peintures de Raphael, malgré
toute leur beauté, sont ainsi liées, comme celles de Michel-Ange,
de l'intérieur du Vatican à la Chapelle Sixtine, à l'ignorance et à l'injustice.


L'affichage des thèses sur la porte de la chapelle du Château de Wittenberg, 1517
«I have no longer been able to keep quiet»

Lettre de Luther à l'Archevêque Albrecht


«They are doctors? Me too. They are scholars? I am as well.

They are philosophers? And I. They are dialecticians?
I am too. They are lecturers? So am I.
They write books? So do I.»
De la traduction (1530)


Signature de Martin Luther
Die Bibel
sa traduction en allemand


Luther à la Diète de Worms en 1521 : un apôtre de la raison
«the one thing in which
I put my confidence remains unshaken
-- my clear and quiet
conscience.»
Lettre au Pape Léon X (1518)
 

Il fit ce geste de traduire la Bible en langage vernaculaire afin que chacun puisse exercer son propre jugement.
Oeuvres choisies

(projet Wittenberg)


Pages reliées au contexte des guerres de religion::

400ème anniversaire de l'Édit de Nantes
le Colloque de Poissy


La nouvelle affaire des Indulgences: l'Alliance réformée mondiale et l'Alliance baptiste mondiale ont refusé de s'associer au Pape pour participer à la cérémonie oecuménique de l'ouverture symbolique de la porte byzantine millénaire de la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome, "pour cause de désaccord profond sur la question des Indulgences accordées pendant le Jubilé". Source: Radio-Vatican, 18 janvier 2000.

Extrait du texte « Incarnationis mysterium » BULLE D'INDICTION DU GRAND JUBILÉ DE L'AN 2000, alinea 10: "En effet, lorsqu'ils gagnent des indulgences, les fidèles comprennent [...] M'appuyant sur ces motifs doctrinaux et interprétant la pensée maternelle de l'Église, je décide que tous les fidèles, convenablement préparés, pourront bénéficier abondamment, durant tout le Jubilé, du don de l'indulgence, selon les indications qui accompagnent la présente Bulle (cf. décret annexe)." Jean Paul II.

Extrait des Dispositions pour l'obtention de l'Indulgence du Jubilé: "L'indulgence plénière du Jubilé pourra être obtenue aussi grâce à des initiatives qui mettent en œuvre, de façon concrète et généreuse, l'esprit de pénitence qui est comme l'âme du Jubilé. Par exemple [...] soutenir par une contribution significative des œuvres à caractère religieux ou social (notamment en faveur de l'enfance abandonnée, de la jeunesse en difficulté, des personnes âgées dans le besoin, des étrangers dans les pays où ils cherchent de meilleures conditions de vie)" Rome, Pénitencerie apostolique.

L'oecuménisme à la romaine: oui à la fin des divisions entre chrétiens, à condition que ce soit pour rentrer au sein de l'Église apostolique catholique et romaine. Tout comme il existe un seul Christ, il n'a qu'un seul Corps, une seule Épouse: une « seule et unique Église catholique et apostolique » [...] Il existe donc une unique Église du Christ, qui subsiste dans l'Église catholique, gouvernée par le successeur de Pierre et les Évêques en communion avec lui, Déclaration Dominus Iesus sur l'Unicité et l'universalité salvifique de Jésus Christ et de l'Église, Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Vatican, 6 août 2000.

Philosophie Éducation Culture

(c) copyright Pierre Cohen-Bacrie, 1997-2008
 


Renaissance
 

Page d'accueil / Homepage


Pierre Cohen-Bacrie


modifié le 9 mars 2008
 


 
 

Francité