DISSERTATION PHILOSOPHIQUE

CRITÈRES D'ÉVALUATION ET DESCRIPTEURS


Platon et Aristote.
Platon et Aristote
(extrait de l'École d'Athènes)


La méthode d'évaluation

Cette méthode d’évaluation est calquée sur celle du Baccalauréat international (philosophie, 1992) . Elle est recommandée aux membres du jury du Concours Philosopher. Les candidates et les candidats en prendront connaissance pour leur plus grand profit. On peut aussi s'en inspirer pour les dissertations prévues dans le contexte de réalisation des objectifs et standards du deuxième cours et du troisième cours de philosophie au collégial. La traduction de l'anglais et l’adaptation ont été effectuées par Pierre Cohen-Bacrie.

Utilisation

Cette méthode d’évaluation juge chaque dissertation en relation avec des critères d’évaluation définis au préalable et non en relation avec le reste des dissertations.

Pour la dissertation philosophique, quatre critères d’évaluation (classés alphanumériquement de A à D) ont été identifiés. Ces critères et leurs descripteurs doivent être utilisés par les correcteurs. Pour chaque critère, des descripteurs relatifs au degré d’accomplissement (il y a cinq degrés, numérotés de 0 à 5) sont définis. La phraséologie utilisée s’intéresse aux aspects positifs du travail, bien que, pour les degrés inférieurs, des aspect négatifs puissent être pris en compte. En utilisant ces descripteurs, un profil de la performance d’une candidate ou d’un candidat peut être obtenu.

Les quatre critères d’évaluation sont:

Critère A: Pensée personnelle et originalité (20%) Critère B: Compréhension et pertinence (30%) Critère C: Analyse et argumentation (30%) Critère D: Langue et présentation (20%)

Le but consiste à trouver, pour chaque critère, le descripteur qui traduit le plus adéquatement l’accomplissement réalisé dans ce domaine.

Lisez les descripteurs de chaque critère, en commençant par le degré le plus bas, jusqu’à ce que vous parveniez à un descripteur qui se réfère au degré d’accomplissement que la dissertation évaluée n’a pas atteint. La performance de cette dissertation est par conséquent décrite au mieux par le descripteur précédent et vous devez mettre une note correspondant à ce degré précédent. Par exemple: Si, lorsque vous considérez les descripteurs successifs pour un critère particulier vous décidez que le standard décrit par le descripteur de degré 4 n’a pas été atteint par la candidate ou par le candidat, vous devez noter au degré 3.

Si, cependant, la performance d’une dissertation semble se situer entre deux descripteurs, remplissant seulement partiellement les exigences du descripteur plus élevé, alors vous devez relire les deux descripteurs en question et choisir lequel décrit de la façon la plus appropriée le travail que vous évaluez.

Utilisez des nombres entiers, en aucun cas des fractions ou des décimales. Vous ne devez pas hésiter à utiliser les extrêmes (le plus bas ou le plus haut degré) s’ils constituent des descriptions appropriées de la performance de la dissertation.

Une candidate ou un candidat qui atteint un haut degré d’accomplissement en relation avec un critère n’atteindra pas nécessairement de hauts degrés d’accomplissement en relation avec les autres critères. De même, une candidate ou un candidat qui atteint un bas degré d’accomplissement en relation avec un critère n’atteindra pas nécessairement un bas degré d’accomplissement en relation avec les autres critères. Vous ne devez pas supposer que l’évaluation totale des candidats produira une distribution de notes particulière, ni penser en termes de frontière entre l’échec et la réussite (entre le rejet à ce tour et le passage au tour suivant), ou tenter de faire quelque comparaison que ce soit par rapport à votre façon habituelle de noter.


Critères d’évaluation: descripteurs

Ces critères et leurs descripteurs doivent être utilisés par les correcteurs pour évaluer les dissertations.

Critère A: Pensée personnelle et originalité (20% de la note)

Accomplissement
Degré

0 (0 point sur 20): La dissertation n’a atteint aucun standard décrit par l’un des descripteurs ci-dessous.

1 (4 points sur 20): Il n’y a pratiquement aucune manifestation de pensée personnelle et d’originalité dans le choix et dans le développement de la problématique.

2 (8 points sur 20): Il y a une certaine manifestation de pensée personnelle et d’originalité dans le choix de la problématique, mais les idées n’ont pas été développées.

3 (12 points sur 20): Il y a manifestement de la pensée personnelle et de l’originalité dans le choix de la problématique, et les idées ont été partiellement développées.

4 (16 points sur 20): Il y a une forte manifestation de pensée personnelle et d’originalité dans le choix de la problématique et les idées ont été généralement bien développées.

5 (20 points sur 20): Il y a une très forte manifestation de pensée personnelle et d’initiative dans le choix de la problématique et les idées ont été complètement développées.


Critère B: Compréhension et pertinence (30% de la note)

Accomplissement
Degré

0 (0 point sur 30): La dissertation n’a atteint aucun standard décrit par l’un des descripteurs ci-dessous.

1 (6 points sur 30): Les questions philosophiques sont comprises de manière superficielle, mais aucune stratégie pour les traiter n’a été proposée. Le traitement de la problématique est, à peu de choses près, non-pertinent.

2. (12 points sur 30): Les questions philosophiques sont comprises de manière superficielle, mais un effort a été fait afin de proposer une stratégie pour les traiter. Le traitement de la problématique est cependant peu pertinent.

3. (18 points sur 30): Les questions philosophiques sont adéquatement comprises, et une stratégie réfléchie pour les traiter a été proposée. Le traitement de la problématique est généralement pertinent.

4. (24 points sur 30): Les questions philosophiques sont clairement comprises, et une stratégie réfléchie pour les traiter a été proposée. Le traitement de la problématique est pertinent presque sous tous les rapports.

5. (30 sur 30): Les questions philosophiques sont complètement comprises et une stratégie totalement convaincante pour les traiter a été proposée. Le traitement de la problématique comprend la problématique, toute la problématique et rien que la problématique.

Critère C: Analyse et argumentation (30% de la note)

Accomplissement
Degré

0 (0 point sur 30): La dissertation n’a atteint aucun standard décrit par l’un des descripteurs ci-dessous.

1 (6 points sur 30): Il n’a pas d’analyse du sujet. Les concepts principaux de la problématique ne sont pas identifiés. Les prémisses de l’argumentation sont essentiellement des affirmations gratuites. L’argumentation est incohérente dans son ensemble.

2 (12 points sur 30): Il y a une faible tentative d’analyse du sujet. Les concepts principaux de la problématiques sont identifiés. Les prémisses des arguments sont fondées seulement sur des références à l’autorité . L’argumentation manque fréquemment de cohérence.

3 (18 points sur 30): Il y a une analyse satisfaisante du sujet. Les concepts principaux de la problématique sont identifiés. L’argumentation est cohérente dans son ensemble. Quelques objections sont mentionnées.

4 (24 points sur 30): Il y a une bonne analyse du sujet. Les concepts principaux de la problématique sont identifiés avec exactitude. Les rapports entre les concepts sont établis d’une manière qui amène logiquement à la conclusion. L’argumentation est cohérente sous tous ses aspects. Quelques objections sont développées.

5 (30 points sur 30): L’analyse du sujet est exacte et témoigne de perspicacité. Les concepts principaux de la problématique sont identifiés avec exactitude. Les rapports entre les concepts sont établis d’une manière qui amène logiquement à la conclusion. Les objections les plus importantes sont développées. Une sensibilité à la portée et à la validité de la conclusion est manifestée.

Critère D: Langue et présentation (20% de la note)

Accomplissement
Degré

0 (0 point sur 20): La dissertation n’a atteint aucun standard décrit par l’un des descripteurs ci-dessous.

1 (4 points sur 20): Il est difficile de comprendre ce que la dissertation tente d’expliquer et le niveau de langue est inapproprié à la philosophie.

2 (8 points sur 20): On comprend de temps à autre ce que la dissertation veut dire, mais il y a de fréquents manques de clarté qui rendent le sens ambigu.

3 (12 points sur 20): Il y a un certain degré de précision, de cohérence syntaxique et de clarté, adéquat pour rendre le sens compréhensible. En général, le niveau de langue est approprié à la philosophie.

4 (16 points sur 20): Il y a une forte manifestation de précision et de cohérence syntaxique, et le sens est clairement saisissable. Le niveau de langue est approprié à la philosophie.

5 (20 points sur 20): Il y a une très forte manifestation de précision, de cohérence syntaxique, de clarté et de concision. Le niveau de langue est totalement approprié à la philosophie.

Note globale

Elle est obtenue en additionnant les valeurs numériques placées ci-dessus entre parenthèses en regard de chacun des descripteurs choisis pour l’ensemble des quatre critères.

Par exemple:

Critère A Descripteur choisi: 3       Valeur numérique: 12 sur 20

Critère B Descripteur choisi: 4       Valeur numérique 24 sur 30

Critère C Descripteur choisi: 3       Valeur numérique 18 sur 30

Critère D Descripteur choisi: 5       Valeur numérique 20 sur 20

Note globale: 74%

___________________________________

modifié le 22 mai 1999





Pierre Cohen-Bacrie








commentaires





Francité